Interview du nouveau président

vignettes-CP-01

Un Montrougien à la tête du SMM

Au terme de 22 années passées à la direction du Stade Multisports de Montrouge (SMM), Gérard Sabattier passe le flambeau à un nouveau président du SMM, Montrougien de souche, Christian Prével.

Âgé de 60 ans, cadre de la Poste à la Direction Appui Soutient Territorial de Paris, il a commencé l’athlétisme/course à pied en 1999 et s’est investi en tant que président de la section athlétisme depuis 2000. 

 

David Ludovic : le 27 février dernier, vous avez été élu président du Stade Multisports de Montrouge. Passer de la présidence d’une section à la présidence de l’association, c’est une grosse étape de franchie, comment appréhendez-vous cette nouvelle responsabilité ?

Depuis 17 ans que je suis président de la section athlétisme, j’ai pu comprendre le fonctionnement de notre association, la façon de bien gérer une section et les bons rapports à entretenir avec le secrétariat général du SMM et bien entendu avec l’ensemble des présidents des autres sections.

Le mandat est de 4 ans. Je ne sais pas ce que me réserve l’avenir, mais il est clair que je ferai mon possible pour être à la hauteur de la tâche qui m’attend. Je ne serai pas tout seul puisqu’il y aura pour m’épauler un bureau directeur renouvelé. Je sais également que je peux compter sur le personnel du secrétariat général.

 

David Ludovic : En cette période électorale, si vous deviez nous présenter votre feuille de route, quelles seraient les principaux thèmes de votre programme ?

Mon rôle sera d’être à l’écoute des préoccupations des présidents de sections, de les aider du mieux possible à maintenir et développer les activités proposées aux Montrougiens, aux hors Montrougiens et, pour les créneaux du midi, aux entreprises de Montrouge.

Le SMM ne peut fonctionner sans les responsables bénévoles qui gèrent les sections. Il est évident qu’il faut que nous travaillions ensemble pour que notre association se porte bien et puisse continuer à croître dans l’intérêt de tous nos adhérents actuels et futurs.

Avec le bureau directeur, je souhaite être dans la continuité de l’ancienne direction et retrouver un budget équilibré après quelques années difficiles, pour le SMM comme bien d’autres associations. Il reste des étapes importantes encore à régler, mais, avec de la persévérance, nous y arriverons.

 

David Ludovic : Quel type de responsabilité endosse le président du Stade Multisports de Montrouge ?

Le président du SMM est bénévole, et il supporte la responsabilité pénale des salariés et de la gestion bancaire.

 

David Ludovic : Qu’est-ce qui vous a poussé à vous présenter à la présidence du SMM ? Est-ce par ambition personnelle, opportunité ou vocation ?

Je vais être en retraite le 1er avril 2017. Ayant commencé à 16 ans, j’ai pu prétendre à une retraite carrière longue. Je m’étais engagé auprès de l’association pour consacrer du temps au bureau directeur du SMM et, pourquoi pas, prendre la responsabilité de secrétaire général. J’aime le contact sportif et son ambiance. Je suis une personne très active et je ne peux concevoir de rester sans rien faire chez moi. Au cours de mes échanges avec Gérard Sabattier sur l’avenir du SMM, il m’a sollicité pour occuper le poste de président. Il est vrai que nous avons fondamentalement les mêmes valeurs sur « l’amour du sport ».

Après une longue réflexion et discussions avec amis et famille, j’ai accepté de franchir le pas, sous réserve que le conseil d’administration accepte ma candidature.

Je souhaite en profiter pour rendre hommage au travail et à l’investissement de Gérard Sabattier dans notre association.

 

David Ludovic : Vous êtes un Montrougien de souche, puisque vous avez grandi et vécu à Montrouge. Est-ce un atout d’après vous pour diriger la plus grosse association sportive de la ville ?

Je ne sais pas si être Montrougien est un atout. En revanche, il est vrai que je connais bien ma ville que j’ai vu se transformer rapidement. Beaucoup de personnes à Montrouge me connaissent par mon activité politique et syndicale que j’ai eue dans le passé.

Le SMM est en étroite collaboration avec la Mairie et j’ai déjà pu travailler avec la municipalité ;  je me suis notamment investi en tant que directeur des Foulées montrougiennes de 2001 à 2003 et lors de la participation active de la section athlétisme aux cross scolaires quand ils se déroulaient le samedi matin.

Je connais bien également les responsables techniques et le personnel municipal du stade Maurice Arnoux que je côtoie depuis 17 ans.

 

David Ludovic : Si vous deviez nous présenter le Stade Multisports de Montrouge en quelques chiffres ?

Le SMM est la plus importante association sportive de la ville. Elle compte environ 4 000 adhérents, une centaine de dirigeants bénévoles, 19 disciplines et une soixantaine de salariés à temps partiel.

 

David Ludovic : Que peut-on vous souhaiter pour votre premier mandat ?

Bonne chance, mais aussi de ne pas être tout seul à diriger cette grande association. Je souhaite également que plus de bénévoles s’investissent dans le sport durant toute la saison. Nous avons besoin d’eux ! Et pour celles et ceux qui le peuvent, nous offrir ponctuellement un peu de leur temps, de leurs compétences auprès du secrétariat général ou dans les sections sportives.

Publicités